jean pascal boffo

Location:
metz, Lorraine, Fr
Type:
Artist / Band / Musician
Genre:
Ambient / Acoustic / Electro
Site(s):
Label:
www.musearecords.com
Type:
Indie
ALIFAIR nouveau titre (avril 2011) "La Rose des Vents"



Alifair interprète sa version de "Ronde de nuit" sur la compilation "Hür !"
en hommage à la musique de Christian Vander (Magma)
à paraitre sur le label "Soleil Zeuhl" (distribution "Mosaïc") début 2009
avec la participation de 25 groupes au total.

Jean-Pascal BOFFO n'est autre que le premier artiste signé par Musea à ses débuts en 1985. La carrière en solitaire du guitariste lorrain a bâti une oeuvre discographique de toute beauté, d'une splendeur et d'une diversité rarement égalées. Après des débuts en 1974 au sein du groupe de rock Progressif LARSEN, notre homme rejoint le batteur Michel ALTMAYER au sein de MANDRAGORE deux ans plus tard, et ceci trente-six mois avant de fonder le trio RED. MANDRAGORE devient alors GEHEB-RE, puis TROLL. Jean-Pascal BOFFO enregistre avec cette dernière incarnation et les cuivres de MAGMA en 1981, puis intègre la formation de jazz OURANIA. "Jeux De Nains", paru trois ans plus tard en 1986, est le premier jalon d'un parcours sans faute sous son propre nom: ce disque présente un rock Progressif intimiste basé sur des guitares délicates et les cycles des claviers, dans un style proche du premier Steve HACKETT ou de "The Geese And The Ghost" de Anthony PHILLIPS. "Carillons" (1987) intègre d'autres influences (MAGMA, WEIDORJE.) et s'avère à la fois plus orchestré et plus électrique. "Rituel" (1988) développe un style hautement symphonique marqué par RAVEL ou DEBUSSY, avec l'aide d'instrumentistes classiques: du grand art ! Renouvellement complet du style sur "Nomades" (1994) où une formation incluant saxophone et contrebasse en plus de ses guitares et de la batterie s'oriente vers une ethnique-fusion aux consonances arabisantes. Il réalise dans son album "Offrande" (1995) une synthèse parfaite de son évolution, en mêlant avec bonheur rock Progressif, jazz et musiques ethniques dans des pièces qui rivalisent d'intensité et de personnalité avec les maîtres de cet ethno-fusion (John McLAUGHLIN, Mike STERN ou Pat METHENY): mélodies et émotions se lient pour une musique d'une rare qualité, superbement construite, agencée, arrangée, orchestrée et mélodieuse. Son nouvel album, "Vu Du Ciel" (1998) est une synthèse fort réussie des styles qu'il a explorés jusqu'à présent. Aboutissement de son savoir musical, la production luxueuse (Une pochette cartonnée en étoile) est tout simplement magnifique ! En l'an 2000, "Parfum D'Etoiles" orchestre, et c'est le cas de le dire, un virage stylistique des plus judicieux. Jean-Pascal BOFFO s'est enfin décidé à intégrer des instruments classiques dans sa musique, obtenant à cette occasion un mélange à découvrir absolument ! L'on y retrouve également du chant pour la première fois (Caroline CROZAT de ANGE nous dévoile ses capacités vocales en Français et Anglais), ainsi que certaines compositions connues et retravaillées. Enfin, cerise sur le gâteau, "Invizible" a été choisi par Serge LEVAILLANT pour servir de générique à son émission radio sur France-Inter "Sous Les Etoiles Exactement" ! "Infini" (2004) revient à une formule instrumentale plus traditionnelle, le format chanson semblant désormais réservé au projet ALIFAIR. Toujours basée sur des séquences répétitives (Mais absolument pas lassantes), la musique évolue entre les arpèges acoustiques d'un Steve HACKETT ou d'un Anthony PHILLIPS, et les riffs électriques d'un Mike OLDFIELD. Le tout avec une touche que l'on pourrait parfois qualifier d'actuelle. Aucune crainte à avoir: ce disque est sans doute l'un des meilleurs travaux de Jean-Pascal BOFFO. Autrement dit, un très sérieux prétendant au titre de meilleure oeuvre du moment ! Le musicien s'est certainement remémoré sa prestation en première partie de THE MUSICAL BOX à l'Olympia au moment de nommer son neuvième opus. Musicalement parlant, en revanche, "La Boîte A Musique" (2007) est très loin de l'hommage génésien. L'album renoue avec la veine intimiste de "Jeux De Nains", en proposant douze pièces acoustiques ciselées par les seules six cordes du maestro. Notons encore la luxueuse production signée des frères Claude & Dominique LEONETTI, les deux têtes pensantes de LAZULI. Splendide !

I made this music playlist at MyFlashFetish.com.
Téléchargez le bon de commande / Purchase Order

Commander l'album par "Paypal"/ Order the CD using "Paypal"

NOUVEAU PROJET : "SOUNDS IN PROGRESS"

Duo Electro-Ambiant-Expérimental avec Séraphin PALMERI

Il est à ajouter au nombre des musiciens de génie qui ont le pouvoir de transformer les notes en véritables trésors et ses casquettes sont tellement nombreuses, qu'elles soient d'auteur, de compositeur, d'interprète mais aussi d'ingénieur du son et de producteur qu'on pourrait presque lui pardonner s'il était tenté un jour d'attraper la grosse tête …
Mais assurément il n'en sera rien car plus qu'un artiste, Jean-Pascal Boffo est un humain, mi-Ange mi-Alifair, mais aussi un éternel aventurier solitaire capable de traverser les océans porté par sa seule guitare qui lui sert de navire, de bouclier mais aussi de guide ! Avec une discographie à faire pâlir d'envie quelques pseudo-stars en mal de reconnaissance, le guitariste affiche près de trente cinq années passées au service de l'art et c'est un nouvel effort en solo, le neuvième, qu'il nous présente aujourd'hui, un de ceux qui ne font pas de tapage mais qui restent bien ancrés dans les esprits …
Une guitare acoustique et des compositions aux noms très évocateurs, il n'en aura pas fallu plus à Jean-Pascal Boffo pour mettre au monde un nouveau chef d'oeuvre dans lequel nombre de pièces mériteraient d'être élevées au rang de standards de la musique au même titre que « Jeux Interdits » ou encore « El Condor Pasa » l'ont été en leur temps. D'arpèges en arpèges, le guitariste ne s'embarrasse pas de chant et arrime soigneusement « Un pont sur l'infini » pour mieux partir à coeur ouvert dans une aventure où il croisera à l'occasion « La ballerine » et « Le sculpteur de sable », où il égrènera des « Lullaby Road » et des « Quiet Christmas » et où il contribuera à transformer progressivement « La boite à musique » en « Boite de Pandore » au fil des morceaux.
Fort et sensuel, gorgé d'ambiances et de couleurs très variées, le Boffo nouveau, neuvième du nom, ne dévie pas d'un iota de la ligne directrice tracée au départ et se positionne à l'épicentre précis d'un tremblement de terre déclenché sans le moindre artifice et sans la moindre coquetterie technique. Si la musique pouvait obtenir un jour le label 100% bio, « La boite à musique » en déterminerait sans doute à elle seule les caractéristiques indispensables pour en devenir détenteur !
Intarissable Jean-Pascal, inimitable Boffo …

Ecrit par Fred Delforge (12/07 - www.zikazine.com)

Chronique de l'album "Harmonie Magazine" par Bruno Versmisse
1 follow us on Twitter      Contact Us      Privacy Policy      RETURN TO TOP
Copyright © BANDMINE // All Right Reserved