MARIE JO ZARB

Location:
Ile-de-France, FR
Type:
Artist / Band / Musician
Genre:
Pop / Acoustic / R&B
Label:
Sony Music
Type:
Major
Create a MySpace Music Playlist at MixPod.com



ZARBIO

Sicilienne par sa mère, maltaise par son père, Marie-Jo Zarb est une vraie Méditerranéenne, insulaire de surcroît. Elle a grandi dans une ambiance musicale, sa mère écoutant et reprenant en boucle des chansons napolitaines. Alors, très vite, elle se passionne à son tour pour la chanson, la chanson en général. Amoureuse des sonorités et des mots, elle apprécie autant les mélodies anglo-saxonnes, que les chants traditionnels et la chanson française à texte. Un tel engouement pour les mots ne pouvait que la conduire à suivre des études littéraires. Mais pour devenir quoi ?

Elle le voit bien, l’écriture, c’est son truc. Mais de là à en vivre…

Elle possède déjà un petit savoir-faire. Elle se met en tête de dénicher des interprètes pour chanter ses mots. Elle rencontre un éditeur ayant pignon sur rue et travaillant essentiellement pour le Québec après avoir d’abord veillé sur les deux premiers albums d’Elsa, Georges Mary. Elle participe à ses côtés à plusieurs projets qui ne verront pas le jour. Mais une chanson existe, elle s’appelle Ailleurs, c’est comme ici et elle attend son interprète.

C’est en 1993 que son destin bascule vraiment en lui faisant croiser la route d’un jeune chanteur québécois, Bruno Pelletier. Il enregistre la dite chanson et il en fait un gros succès au Québec en 1995. Et il lui prend d’autres titres pour son deuxième album, Défaire l’amour, L’auteur Marie-Jo Zarb prend alors son envol. Elle participe aux albums des Native, met ses mots sur les mélodies de ce compositeur prolifique qu’est Romano Musumarra, et collabore à l’album collégial de Sol en si. 1996 la voit aborder pour la première fois l’écriture d’un spectacle musical, Les sales gosses, mis en musique par Francis Lai (compositeur attitré de Claude Lelouch, et celui de la musique tant apprécié de Love Story)

Forte de ces expériences aussi variées que probantes, elle devient l’année suivante auteur maison chez Sony Publishing. Dès lors, les choses s’accélèrent. Elle est amenée à écrire des chansons pour Patrick Fiori, Lââm, Larusso, Julie Zenatti… Elle travaille ensuite avec Richard Cocciante.

En l’an 2000, elle fait une nouvelle rencontre qui lui permet de franchir un nouveau palier : Pascal Obispo. Elle fait partie du pool d’auteurs-compositeurs d’Atletico. De réguliers séminaires d’écriture lui permettent de se frotter à quelques « collègues » de qualité, comme Lionel Florence, et de vivre avec eux de grands moments de partage. C’est la grande époque d’Atletico et les commandes affluent. Marie-Jo prête ses mots à Tina Arena, Patricia Kaas, Pascal Obispo, Florent Pagny, Calogero, Jenifer, Natasha St-Pier, Nolwenn Leroy, Daniel Levy, Pablo Villafranca, Cylia, Thierry Amiel, Stanislas, et habille les mélodies de David Gategno, Frédéric Château, Eric Mouquet de Deep Forest…

Devenue membre de plusieurs commissions à la SACEM, notamment de celle des variétés et de l’autoproduction, elle s’essaie elle-même à la production en signant un jeune artiste chez Warner.

A l’issue de cette période hyper prolifique,. Elle en profite pour renouer en 2007 avec le Québec où sa plume est fort appréciée. C’est ainsi que l’on retrouve sa signature sur les albums de Cindy Daniel, Martin Giroux, Mario Pelchat, Bruno Pelletier, Marc Dupré, Catherine Major…



Sur de jolies mélodies de Davide Esposito.



Curieuse de tout ce qui concerne l’environnement de la chanson, friande de nouvelles expériences, elle écrit même en 2008 un titre pour le film The Biggest Fan… avec Gilles Luka et signe (avec ce même compositeur) par la même occasion une chanson pour l’artiste Murray Head

Albums, cinéma, spectacles musicaux : elle multiplie les expériences au fil des années et collabore ainsi en 2009 à l'adaptation française du musical ZORRO®, pour 3 titres de l'album dont deux pour le spectacle

Elle prépare actuellement l'écriture du spectacle musical

Les 3 Mousquetaires qui sera sur scène courant 2010.



Elle coécrit le livret et les chansons de l’adaptation française de Victor Victoria
0.03 follow us on Twitter      Contact      Privacy Policy      Terms of Service
Copyright © BANDMINE // All Right Reserved
Return to top