Chronique Express : Seaway - Vacation

Published: September 24, 2017
Seaway n’est pas un inconnu au bataillon du pop-punk. Leur 2ème album, Color Blind avait même réussi à se hisser dans le très haut du panier il y a 2 ans. Évidemment, l’impatience était de mise quand Vacation a été annoncé. Et bon sang, que cet album fait du bien. Non, ce n’est pas original pour deux sous. Non, le groupe n’a pas révolutionné son son. Non, Seaway n’est pas devenu un groupe de death metal. Oui, mille fois oui, la bande a gardé son sens de la mélodie qui fait mouche, et il ne faut pas longtemps pour comprendre ça. "Apartment" est un tube en or massif et le refrain vous donnera à coup sûr envie de bouger vos corps, secouer vos têtes, et chanter à gorge déployée. La suite, comme dirait l’autre, c’est que du bonheur. Et on se rend compte d’une chose. Même si Seaway n’a pas changé son fusil d’épaule, il a ajouté une autre influence à son pop-punk : le rock alternatif des 90’s. C’est d’une évidence folle dès le 2ème tube (et 2ème morceau de la galette) qu’est "Neurotic" : les double voix, le côté ensoleillé à faire passer l’hiver pour l’été sans aucun problème, les mélodies catchy as hell. Franchement, impossible d’y résister. Et même si le tempo s’est ralenti sur bons nombres de morceaux et que la facette poppy ressort de plus en plus, ça envoie de la godasse malgré tout ("Something Wonderful", l’émotionnelle "Curse Me Out", ou encore la présence du chanteur de Beartooth sur "Scatter My Ahses Along The Coast… Or Don’t"). Vacation, c’est un peu la madeleine de Proust des générations 80’s et 90’s, ou encore le Stranger Things du pop-punk : un voyage plein de nostalgie, heureux comme tout d’avoir vu Retour le Futur ou encore les Goonies au cinéma, ou d’avoir écouter A Place In The Sun de Lit lorsqu’il est sorti et se remémorer la clip de "Miserable" avec Pamela Anderson. Oui, Vacation, ça fait tout ça. Et rien que pour ça (la qualité du disque n’étant même plus à prouver avec une succession de tubes comme on en a pas vu depuis quelques temps dans le genre), Seaway mérite la médaille du feel-good album of the year ! Merci les p’tits gars ! 

4/5 
Recommandé si vous aimez : Lit et Everclear qui auraient jammé avec Four Year Strong et New Found Glory

Guillaume W.
Rock / Metal / Alternative
follow us on Twitter      Contact Us      Privacy Policy      RETURN TO TOP
Copyright © BANDMINE // All Right Reserved