Chronique Express : Erra - Neon

Published: August 14, 2018
Quatrième album pour Erra, deux ans après Drift, qui avait vu un changement de chanteur en la personne de l’ex-frontman de Texas In July. Neon montre un groupe à l’aise dans le style metalcore progressif comme ils aiment à se décrire. Il faut avouer que d’albums en albums le côté technique tellement présent sur les deux premiers opus, et notamment Augment qui les a révélés en 2013, est de plus en plus mis en retrait au profit de passages ambiants et de refrains hyper catchy, envoyés par le chant "saosinesque" de Jesse Cash (qui a d’ailleurs son projet solo avec Ghost Atlas qui sonne plus Saosin que Saosin). Et c’est surtout cette facette mélodique emmené par le chant clair sublime du bonhomme que le groupe sort du lot. Musicalement, on reste dans le très classique avec des couplets hurlés à s’en péter la jugulaire (chapeau d'ailleurs, ça envoie de la godasse bien comme il faut !)  et des refrains atmosphériques aux mélodies imparables. Essayez de ne pas frissonner à l’écoute de "Signals Fire", "Unify", "Ghost Of Nothing", et de ne pas avoir envie de vous jeter contre les murs sur "Breach" et "Valhalla" et leurs couplets techniques à souhait. Des passages beaucoup plus simples font aussi leur apparition comme sur "Hyperreality". Tout ça est donc bien engageant, la production est monstrueuse et le côté calme/tempête fonctionne hyper bien, le groupe n’en étant pas à son coup d’essai. Le gros point noir de Neon, (mais Drift souffrait déjà du même défaut) est que passés les 2/3 de la galette, on sent quand même que les natifs de Birmingham, Alabama nous ressortent les mêmes riffs et les structures des chansons ont cette tendance à être très répétitives. Neon est donc un bon album de metalcore ultra mélodique qui réussit à nous tenir en haleine pendant une bonne partie des 43 minutes qui le composent. Tout n’est pas parfait, mais si vous cherchez un album rentre dedans et tire larmes à la fois, Neon fera le job à tous les coups. 

3,5/5 
Recommandé si vous aimez : Architects meets Saosin en y ajoutant une lichette d’Underoath

Guillaume W. 
Rock / Metal / Alternative
follow us on Twitter      Contact Us      Privacy Policy      RETURN TO TOP
Copyright © BANDMINE // All Right Reserved